Profil d’Aurélie GRIFFIN

Aurélie GRIFFIN

Email

Fonction : Maîtresse de conférences

Organisme(s) de rattachement : Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3

EA4398 PRISMES
 

Centres d’intérêt : littérature anglaise des seizième et dix-septième siècles, écriture féminine, mécénat féminin, matérialités de l’écriture

Enseignements liés au genre :

  • Cours de littérature de L2 ‘Performing Gender’ (Twelfth Night, Pride and Préjudice, The Sun Also Rises); séminaire de master ‘La curiosité au temps de Shakespeare’ qui s’intéresse notamment à l’incarnation misogyne de la curiosité comme femme ennemie confrontant divers auteurs masculins et féminins de la période.

Principales publications récentes liées au genre

  • La Muse de l’humeur noire. Urania de Lady Mary Wroth, une poétique de la mélancolie, Paris, Classiques Garnier, 2018
  • ‘The Princess of France: Différence and Dif(fé)rance in Love’s Labour’s Lost », in The Palgrave Handbook of Shakespeare’s Queens, dirs. Valerie Schutte et Kavita Muda Finn, Londres, Palgrave Macmillan, 2018
  • ‘Taste and Touch as Means of Coercion in The Taming of the Shrew’, Études Epistémè, 35, 2018
  • ‘Objects of Love and the Performance of Gender in Love’s Labour’s Lost’, Rivista Costellazioni, n°1, 2017; Mary Wroth’s Urania and the Editorial Debate over Philip Sidney’s Arcadia’, Études Epistémè, 22, 2012, varia.

Autres activités en lien avec le genre :

  • Je dirige un projet jeunes chercheurs pluridisciplinaire au sein de La Sorbonne nouvelle intitulé « Corpus Feminae », qui s’intéresse aux matérialités de l’écriture féminine aux 16e et 17e siècles en Europe; je coordonne également un projet d’édition et de traduction en français de The Tragedy of Mariam d’Elizabeth Cary (1613), la première pièce publiée par une femme en Angleterre, qui (entre autres choses) revendique le droit au divorce pour les femmes.
  • Premier prix de thèse du GIS Institut du Genre du CNRS en 2014 pour The Countesse of Montgomeries. Urania de Lady Mary Wroth: une poétique de la mélancolie, thèse réalisée sous la direction de Line Cottegnies et soutenue en 2013 à La Sorbonne nouvelle.

 

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search