JEANNELLE Jean-Louis et LASSERRE Audrey (dir.), Se réorienter dans la pensée – Femmes, philosophie et arts, autour de Michèle Le Dœuff

Presses Universitaires de Rennes, 2020

 

Résumé :

Alors que la réflexion sur la sexualité et le genre s’est trouvée parasitée par les polémiques nées des débats sur le « Mariage pour tous » (2013), il est essentiel de revenir sur certaines des étapes ayant scandé l’histoire de la pensée féministe en France ces dernières années : l’œuvre de Michèle Le Dœuff constitue l’une de ces étapes. Son réexamen s’inscrit dans la possible généalogie d’une voie française vers les études sur les sexualités et le genre.

 

Table des matières

 

Jean-Louis Jeannelle et Audrey Lasserre

Avant-propos. Nouer avec Michèle Le Dœuff…………………………………………………. 7

 

Première partie

Défier la loi des genres

 

Thierry Hoquet

Le cas « Leucippe » : ou comment le sexe d’état-civil oriente la lecture………………………. 17

Jean-Louis Jeannelle

L’implication philosophique…………………………………………………………………………… 29

Marion Carel

Dire digressif et digression dite……………………………………………………………………….. 39

Audrey Lasserre

Michèle Le Dœuff et la critique féministe :

relire « Cheveux longs, idées courtes » (1976)……………………………………………………… 51

Adrienne Estrada

« Ma douce lectrice et mon gracieux lecteur […], c’est bien sûr pour votre fille que j’écris » :

l’efficience en partage……………………………………………………………………………………. 63

 

Deuxième partie

Le sexe des savoirs

 

Florence Lotterie

Imaginer la différence des sexes :

l’apport de Michèle Le Dœuff sur l’âge classique………………………………………………….. 75

Christine Détrez

« Il serait temps de s’énerver un peu » :

actualités de Michèle Le Dœuff en sociologie aujourd’hui………………………………………. 87

Michèle Soriano

Territoires disloqués : de la nomophatique, des réorientations et des savoirs situés….. 97

Thérèse Courau

Le Sexe du savoir : un vade-mecum épistémologique

pour la pensée féministe en littérature………………………………………………………… 109

 

Troisième partie

À la barbe des philosophes

 

Ina Schabert

Sous un ciel élisabéthain : Michèle Le Dœuff et Shakespeare…………………………………. 123

Nicole Mosconi

Gabrielle Suchon : les belles sciences……………………………………………………………….. 133

Max Deutscher

Traduction de Maïté Marciano

Vols vers la transcendance…………………………………………………………………………….. 145

Judith Still

Des Lumières – aux droits – de l’homme : « hommage » à Michèle Le Dœuff…………. 157

Pamela Sue Anderson (1955-2017) – Traduction de Jean-Louis Jeannelle

Se réorienter dans la liberté (bergsonienne), l’amitié et le féminisme……………………….. 169

 

Quatrième partie

Recherches actuelles en philosophie féministe

 

Vanina Mozziconacci

« Penser quelque chose » : féminisme, philosophie et utopie…………………………………… 183

Mara Montanaro

Le danger d’un défi : être philosophe et féministe

(Françoise Collin, Michèle Le Dœuff, Rada Ivekovic)………………………………………….. 191

Eva von Redecker – Traduction de Guilhem de Pastors

Des bonnes fées symboliques,

de la navigation et de la ré-orientation en philosophie……………………………………….. 201

Marjolaine Deschênes

Constater le dépouillement, éclore, reconstruire…………………………………………… 211

 

Cinquième partie

Michèle Le Dœuff : un parcours

 

Michèle Le Dœuff

De l’existentialisme au Deuxième Sexe………………………………………………………………………………. 223

Michèle Le Dœuff

Femmes – Philosophie – Féminisme : un post-scriptum……………………………………….. 233

Michèle Le Dœuff

Les valeurs du vivre…………………………………………………………………………………… 245

Jean-Louis Jeannelle et Audrey Lasserre

Conclusion. Michèle Le Dœuff, une pédagogie à l’œuvre……………………………………… 255

Bibliographie………………………………………………………………………………………….. 259

Les signatures………………………………………………………………………………………….. 269


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search