REGARD Frédéric, L’écriture féminine en Angleterre: perspectives postféminines

Presses universitaires de France, 2002.

Résumé :

Il n’y a pas d’universalité de la féminité. La féminité est un mythe, tout comme la masculinité, ces deux aspects étant le fruit d’un discours. Mais la prise de conscience de la dimension sociale, culturelle et discursive de la féminité, a donné à la pensée féministe de la fin du XXe siècle son outil méthodologique le plus puissant. Un concept s’est développé sur ces bases auquel les Anglo-saxons ont donné le nom de “gender”, ce que le français traduit maladroitement par “différence sexuelle”.

Cette étude critique savante par certains aspects comporte aussi des passages très intéressants concernant certaines romancières de langue anglaise : Doris Lessing, Jean Rhys, Angela Carter, Jeannette Winterson, Virginia Woolf.

Caractéristiques :

Nombre de pages: 208
Code ISBN: 978-2-13-052912-5


Citer ce billet
Horatiu Burcea (2020, 29 avril). REGARD Frédéric, L’écriture féminine en Angleterre: perspectives postféminines. Philomel. Consulté le 15 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/suf3

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search