Séminaire « Identités plastiques » (CRLC), « La Relation contre l’Identité: théorie et pratiques du dialogisme », 30 mai

Séminaire « Identités plastiques » (CRLC)Conférence de Muriel PLANA« La Relation contre l’Identité: théorie et pratiques du dialogisme » 

Mardi mai 30 2023, de 17h à 19h

Amphitéâtre Michelet, Sorbonne

ATTENTION: Inscription recommandée par courriel (obligatoire pour les personnes extérieures à SU): danielle.perrot.corpet@gmail.com avant le 25 mai

Après être revenue sur un certain nombre de principes ou de problématiques clefs (anti-essentialisme, historicité, approches esthétiques et politiques, inter-artisticité, dialogisme, hybride, trouble…) qui ancrent ses recherches depuis les années 1990 dans une pensée de la Relation et du Mouvement contre l’Identité, Muriel Plana évoquera des réalisations collectives et individuelles des années 2000 et 2010 (théâtre et genre, théâtre et politique, esthétiques et fictions queer) avant de concentrer son intervention sur des travaux plus récents : identités de l’artiste, anticipations queer, Kate Bush entre les arts, présence et représentation du corps des femmes… 

Muriel Plana est professeure en études théâtrales au sein du département Communication, Études visuelles et Arts de la scène (Art&Com) de l’Université Toulouse-Jean-Jaurès. Elle est membre du laboratoire Lettres, Langages et Arts–Création, Recherche, Émergence en Arts, Textes, Images, Spectacles (LLA-CREATIS) et ses recherches portent principalement sur les relations théâtre-roman, théâtre-cinéma, théâtre-musique, dramaturgie et mise en scène du XXe et du XXIe siècles, esthétique théâtrale, théâtre et politique, théâtre et féminin. Elle a notamment publié Théâtre et féminin. Identité, sexualité, politique (Éditions universitaires de Dijon, 2012), Fictions queer – Esthétique et politique de l’imagination dans la littérature et les arts du spectacle (dir.), Presses Universitaires de Dijon, 2018;  et Mondes à venir: L’art de l’anticipation au théâtre, Paris, Orizons, 2022. 

Le séminaire de recherche « Identités plastiques », coordonné par Irène Gayraud, Danielle Perrot-Corpet et Judith Sarfati Lanter, touche aux questions d’hybridité, de porosité, de frontières flottantes, de décentrement ou bizarrerie par rapport à une norme (queerness), telles qu’elles se font jour en littérature et dans les arts. D’un.e intervenant.e à l’autre, l’accent peut être mis sur des thématiques qui s’inscrivent plutôt un champ de recherche ou dans un autre (comme les études de genre ou l’écopoétique, les relations entre littérature et droit, ou encore la traduction)


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search