Hommage à Beate Collet

Professeure de sociologie, directrice adjointe du GEMASS, chargée de mission lutte contre les discriminations, Beate Collet était, depuis sa mise en place, activement engagée dans le réseau interdisciplinaire d’études sur le genre Philomel.

Bien avant de rejoindre, en 2019, la mission égalité-lutte contre les discriminations en tant que chargée de mission à la lutte contre les discriminations et le racisme, elle avait été la cheville ouvrière dans la mise en place, dès le milieu des années 2010, et le développement du premier enseignement transdisciplinaire sur le genre proposé en licence à ce qui était à l’époque Paris-Sorbonne : le module MTG (Module Transdisciplinaire sur le Genre »). Regroupant une équipe pédagogique pluridisciplinaire, composée de sociologues, d’historien.nes, de littéraires, de linguistiques, de spécialistes de la communication, entre autres, le module est ouvert aux étudiant.es de toutes les disciplines. Jusqu’à tout récemment encore, elle coordonnait cet enseignement.

Ses recherches, qui portaient sur les normes conjugales et les inégalités entre conjoints dans un contexte français et international, ont contribué et continueront de contribuer au développement et au rayonnement des études intersectionnelles et de genre.

Membre du Bureau de Philomel, elle a contribué au bon fonctionnement de notre réseau et y a constitué un relais essentiel en direction des sociologues et plus largement de l’Ecole Doctorale 5. Son sourire et sa chaleur humaine, son dynamisme et son engagement manqueront aux réunions du Bureau et à toute la communauté que réunit Philomel.

Frédéric Regard et Anne Tomiche

Co-pilotes de Philomel.



Citer ce billet
dariakriazhova (2023, 12 avril). Hommage à Beate Collet. Philomel. Consulté le 15 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/suk4

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search